Annulation des projets de fermeture de classes prépas à Paris : démission du recteur

Annulation des projets de fermeture de classes prépas à Paris : démission du recteur

L’actualité éducative parisienne est marquée par un événement majeur : la démission de Christophe Kerrero. Cette décision fait suite à l’annulation des fermetures de classes préparatoires dans la capitale française. Un sujet qui a suscité de vives réactions et qui mérite que l’on s’y attarde.

Dans cet article, nous allons revenir sur les circonstances de cette démission et analyser les conséquences de ce revirement de situation pour le paysage éducatif parisien. Restez avec nous pour comprendre les enjeux de cette actualité brûlante.

Suspension des fermetures de classes préparatoires à Paris : une annonce de la ministre de l’Éducation nationale

Amélie Oudéa-Castéra, la ministre de l’Éducation nationale, a annoncé la suspension des fermetures des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) à Paris. Les quatre CPGE concernées par cette mesure sont celles de Louis-le-Grand, Henri-IV, Saint-Louis et Janson-de-Sailly.

Initialement justifiées par un souci d’équilibre territorial et de diversification sociale, ces fermetures ont suscité de vives réactions, conduisant à leur suspension.

Lire aussi :  Échec des réformes éducatives : le Sénat en alerte

Démission de Christophe Kerrero : un désaccord profond avec la ministre

Christophe Kerrero, recteur de l’académie de Paris, a annoncé sa démission suite à cette décision. En désaccord avec la suspension des fermetures de CPGE, il estime que cette mesure allait dans le sens d’une diversification sociale et d’un élargissement des élites.

Selon lui, ces fermetures étaient une étape nécessaire pour inverser la reproduction sociale dans le système éducatif. Il voit dans sa démission un acte de protestation contre ce qu’il considère comme une entrave à un pacte républicain renforcé.

Réactions et mobilisations des professeurs de prépas face aux projets de fermeture

Les enseignants de classes préparatoires ont vivement réagi à ces projets de fermeture, organisant une manifestation en décembre et une grève en janvier. L’annonce d’une autre fermeture, celle de la prépa BCPST du lycée Chateaubriand de Rennes, a également été annulée.

La prochaine étape sera la réintégration de ces classes sur Parcoursup. L’intersyndicale et la Conférence des classes préparatoires seront particulièrement vigilantes pour assurer le maintien de ces formations d’excellence.

Lire aussi :  Comment réussir le concours Bachelor Universitaire de Technologie pour intégrer une école d'ingénieurs ?

Univ-Nuémrique est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

jean-rouillard
Jean Rouillard
Académies :
Départements :
Communes :
Etablissement :