La filière nucléaire prévoit 100 000 recrutements d'ici 2033

La filière nucléaire prévoit 100 000 recrutements d’ici 2033

La filière nucléaire prévoit une importante vague de recrutements dans les années à venir. En effet, d’ici 2033, pas moins de 100 000 postes devraient être pourvus dans ce secteur en pleine expansion. Cette annonce témoigne de l’importance croissante de l’énergie nucléaire dans notre société et de la nécessité de former de nouveaux professionnels qualifiés pour répondre aux besoins du marché.

Ces recrutements offriront de nombreuses opportunités d’emploi dans des domaines variés tels que l’ingénierie, la maintenance ou encore la recherche. Une véritable aubaine pour les jeunes diplômés et les personnes en reconversion professionnelle.

Les opportunités de recrutement dans le secteur nucléaire

Les opportunités de recrutement dans le secteur nucléaire

Le secteur nucléaire offre de nombreuses opportunités de recrutement, avec un nombre prévu de recrutements allant de 6 000 à 10 000 personnes par an d’ici 2033. Cela représente près de 100 000 emplois au total. Les jeunes ont également de nombreuses possibilités d’emploi dans ce domaine, notamment grâce aux stages, à l’alternance et aux premiers emplois. Ces différentes options permettent aux jeunes de se familiariser avec le secteur nucléaire et d’acquérir une expérience précieuse dès le début de leur carrière.

Lire aussi :  Zoom sur les nouvelles formations de l'année 2024

Les entreprises majeures du secteur nucléaire qui recrutent

Plusieurs entreprises du secteur nucléaire sont actuellement actives dans le recrutement. Orano, par exemple, embauche chaque année environ 1 600 personnes en CDI ainsi que 800 alternants et stagiaires. Assystem propose quant à elle 1 500 postes chaque année. Onet Technologies réalise environ 500 recrutements annuels, tandis que SGS France recrute environ 200 personnes. De plus, NAAREA prévoit de recruter plus de 150 ingénieurs.

Ces chiffres témoignent des nombreuses opportunités d’emploi offertes par ces entreprises du secteur nucléaire, tant pour les jeunes en début de carrière que pour les professionnels expérimentés.

La diversité des profils recherchés et l’attractivité du secteur nucléaire

Le secteur nucléaire recherche une grande diversité de profils, allant du CAP/Bac pro au Bac+8, y compris les écoles d’ingénieurs. Les compétences techniques sont bien sûr essentielles, mais les entreprises du secteur valorisent également les qualités humaines telles que la rigueur, la capacité d’adaptation et le travail en équipe.

Lire aussi :  Erasmus+ : guide complet pour réaliser son stage à l'étranger, coût et durée inclus

De plus, les femmes sont particulièrement attendues dans ce secteur, afin de favoriser la mixité et l’égalité professionnelle. L’attrait du secteur nucléaire réside également dans le fait qu’il s’agit d’une énergie décarbonée, répondant aux enjeux environnementaux actuels. Cette dimension écologique attire les jeunes générations en quête de sens au travail, qui souhaitent contribuer à la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique.

Le secteur nucléaire offre ainsi des perspectives d’avenir intéressantes pour ceux qui souhaitent concilier leur carrière avec leurs valeurs écologiques.

Univ-Nuémrique est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

jean-rouillard
Jean Rouillard
Académies :
Départements :
Communes :
Etablissement :