Lancement du projet Hybridium Santé : le comité pédagogique en marche

Le projet Hybridium Santé porté par le GIP UNESS.fr avec l’appui des présidents de conférences des doyens, a été retenu par la DGESIP dans le cadre du plan de relance de l’Etat à la suite de l’appel à projets « Hybridation des formations de l’enseignement supérieur ». Hybridium a pour but d’offrir aux différentes universités francophones, des supports pédagogiques pour réaliser un programme hybride pour le 1er Cycle des études en santé. Le projet officiellement lancé le 15 janvier 2021 à l’occasion d’une réunion organisée par l’UNESS.fr, repose en grande partie sur les travaux du comité pédagogique multidisciplinaire. 

Le comité pédagogique multidisciplinaire est constitué des référents des neuf groupements régionaux d’universités, des ingénieurs pédagogiques assignés à chaque groupement, de Fabrice UHEL, Praticien Hospitalier en charge de la « Formation des formateurs » et d’Ivan SLOMA, enseignant chercheur, co-responsable de la 1ère année Licence Santé à l’UPEC, en charge de la coordination national du projet.

Un référentiel pour le premier cycle

Le comité pédagogique national a pour objectif « d’établir un référentiel commun d’items de connaissances de la Licence Santé (PASS et Licence Sciences pour la Santé) qui servira d’architecture à la bibliothèque nationale numérique partagée du premier cycle des études de santé de l’UNESS.fr mise à la disposition des Facultés de Santé. Il s’appuiera pour cela sur le recensement des programmes et contenus pédagogiques dématérialisés existants dans chaque UFR de santé en lien avec les référents nationaux des différentes filières de santé MMOP. Il pilotera ensuite la complétion de cette bibliothèque à partir des contenus existants et ceux restant à produire par les différents groupements » présente Ivan SLOMA. 

Le tour de France

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet, le coordonnateur national annonce la tenue prochaine « d’une réunion nationale inaugurale du comité pédagogique avec les référents de chaque groupement afin de définir un calendrier de déploiement. »
A l’issu de cette réunion, Ivan SLOMA et Fabrice UHEL entameront un tour de France en distanciel avec « les représentants de chaque faculté qui sont désignés par les doyens, le référent national du groupement et les ingénieurs pédagogiques » pour chaque groupementCes réunions permettront de présenter les objectifs du projet ainsi que le plan d’actions. La production des contenus et leur médiation feront l’objet d’une coordination national en lien avec le comité technique qui regroupe les ingénieurs pédagogiques et les ingénieurs développeurs.